Allemagne - Expert: Dr. Maike Aden

Nina Canell & Robin Watkins

Amber. A Visual Anthology of the Contradictory Representation of the

Female Body in the Electrical Age

2020, Rhombus Press

ISBN: 9780997973563

http://rhombuspress.com

64 €

n.42
n.42


Livre cousu en fil dans un étui en carton, 176 p., 25 x 16 cm, 250 ex.

 

Depuis le début, l’imaginaire culturel s’est habitué à considérer l’électricité comme un phénomène essentiellement féminin. La raison n’est pas nécessairement que les applications électriques se sont rapidement retrouvées domestiquées. Mais l’électricité - en tant que courant, écoulement ou fluidum, état liquide du devenir - semblait bien correspondre aux qualités féminines de douceur, de courbure et, surtout, de caprice. Ce livre met en parallèle la menace mortelle de l’électricité et de la figure féminine qui exigeraient d’être manipulées avec prudence et discipline. Le transfert et la distribution d’énergie font partie des préoccupations de l’oeuvre de Nina Canell qui travaille souvent avec des situations très sensibles aux variables spatio-temporelles. Le livre AMBER retrace le corps féminin pittoresque, mignon et sexiste à l’ère électrique. Cette compilation de cinq années à partir de sources très variées, crée des juxtapositions qui reflètent différentes époques, techniques et méthodes de reproduction. L’image de couverture est empruntée au symbole astronomique de Vénus, au symbole alchimique du cuivre et au symbole biologique du sexe féminin.

 

Nina Canell; Robin Watkins, Nina Canell (née en Suède) et Robin Watkins (irlandais-suédois) vivent et travaillent à Berlin. Leurs oeuvres collaboratives ont été présentées au Museo Tamayo, Mexico (2017); Moderna Museet Stockholm (2014); Biennale de Lyon (2015); Biennale de Sydney (2012); Kunsthalle Fridericianum, Kassel (2011), MUMOK, Vienne (2010), entre autres. Les expositions personnelles récentes de Canell incluent la Kunsthalle Baden-Baden (2019), le Kunstmuseum St.Gallen (2018), S.M.A.K. Gand (2018), Museo Tamayo, Mexico (2017), Centre d’art contemporain d’Ivry - Le Crédac, Paris (2017), Arko Art Center, Séoul (2015), Moderna Museet, Stockholm (2014), Hamburger Bahnhof , Berlin (avec Rolf Julius, 2013). Son travail a été présenté au Pavillon Nordique de la Biennale de Venise (2017), ainsi que des biennales à Cuenca (2018), à Lyon (2015), Sydney (2012), La Triennale, Palais de Tokyo, Paris (2012), Tate Liverpool (2010), Gwangju (2008) et Manifesta 9, Rovereto (2008). Watkins a présenté des projections audio à La Casa Encendida, Madrid (2017).

Bibliographie du travail collaboratif : https://www.canellwatkins.org